Suaeda vera

Suaeda

Fleurs hermaphrodites ou polygames, munies de bractées. Calice urcéolé, à 5 divisions égales, épaisses, charnues, à la fin renflées et bacciformes, quelquefois sans suc et subcarénées, dépourvues, d’ailes ou d’appendices. Etamines 5, insérées à la base du calice ou sur un disque annulaire. Style nul ; stigmate 3, rarement 4-5. Fruit (utricule) comprimé, couvert par le calice fermé ; péricarpe pellucide, non adhérent. Graines verticales ou horizontales-lenticulaires, à tégument double, à test sous crustacé. Embryon cylindrique, contourné en spirale. Feuilles alternes, sessiles, charnues, subcylindriques.

– Revenir à l’index alphabétique –

Suaeda vera Forssk. ex J.F.Gmel.
Suaeda fruticosa Forssk chez de Pouzolz

Soude ligneuse

Amaranthaceae (Salsolacées chez de Pouzolz)

Description de De Pouzolz

Racine blanchâtre, ligneuse, rameuse.
– Tige de 3-10 dm, blanchâtre, ligneuse, cylindrique, striée, dressée, très rameuse, à rameaux dressés, glabres ainsi que les feuilles ; celles-ci nombreuses éparses, très rapprochées, étalées, sessiles, charnues, demi-cylindriques, courtes, linéaires-obtuses, atténuées à la base, persistantes, d’un vert glauque, noircissant par la dessication ; les florales plus courtes et plus larges, souvent recourbées-ascendantes.
– Fleurs verdâtres, petites, solitaires, géminées ou ternées, sessiles, à l’aisselle des feuilles plus longues qu’elles, disposées en grappes un peu allongées, effilées, munies, à leur base, de 2-3 bractées blanches-scarieuses, concaves, courtes, aiguës, persistantes après la chute du fruit.
– Calice campanulé, à 5 divisions.
– Fruit recouvert par le calice renflé.
– Graines horizontales, renflées, pyriformes, rostellées, lisses, d’un noir brillant.

Cette plante est connue sous le nom vulgaire patois d’oursé ; elle donne de la soude.

Observations de De Pouzolz

Hab. les bords des champs et des roubines, à Bellegarde, à St-Gilles, à Aigues-Mortes, et sur tout le littoral du département.
Fl. mai-septembre.

Herbier Gustave CABANES

Suaeda fruticosa Forssk
Les bords des contre-canaux à Broussan, près Bellegarde – 18 mai 1890
Lieux humides, bords des fossés aux environs du Grau du Roi – 13 août 1902
La Camargue aux environs de St Gilles – 28 mai 1891 (B3803)
Les bords des contre-canaux aux environs de l’écluse de Broussan – mai 1890 (B3805)
Salants d’Aigues-Mortes – 4 juillet 1875

Herbier LOMBARD-DUMAS

Absent

Observations SESNNG

Salins de Giraud – 30 septembre 2017