Senecio vulgaris

Senecio

Capitules radiés, rarement discoïdes ; fleurons de la circonférence ligulés, femelles, quelquefois nuls ; ceux du centre tubuleux hermaphrodites. Involucre cylindrique ou campanule, a un seul rang de folioles soudées à leur base, tachées de noir ou de brun au sommet, muni, à sa base, d écailles accessoires, courtes. Stigmate des fleurs du centre tronqué et velu au sommet. Akènes cylindriques, sillonnés, munis d’une aigrette à poils simples, mous, disposés sur plusieurs rangs. Réceptacle nu, alvéolé-membraneux. Feuilles alternes ; fleurs jaunes

– Revenir à l’index alphabétique –

Senecio vulgaris L.

Séneçon commun

Asteraceae

Description de De Pouzolz

Racine pivotante ou oblique, courte, garnie de fibres nombreuses.
– Tige de 2-5 dm, dressée, tendre, rameuse, fistuleuse, striée, glabre ou pubescente, couverte quelquefois de poils floconneux.
– Feuilles molles, un peu succulentes, sinuées-pinnatifides, à lobes égaux, écartés, sinués-dentés, décurrents ; les inférieures rétrécies en pétiole ; les supérieures sessiles, auriculées, embrassantes.
– Capitules cylindriques, petits, ordinairement nombreux, en corymbes assez amples, au sommet des tiges et des rameaux.
– Involucre à folioles linéaires, glabres, scarieuses sur les bords, barbues au sommet, à écailles accessoires très courtes, appliquées, à pointe noirâtre.
– Fleurons ligulés, ordinairement nuls.
– Akènes grisâtres ou bruns, velus.

Cette plante est connue sous le nom vulgaire d’herbe au charpentier ; en patois, de signassoun, de cardeca : elle est émolliente, rafraîchissante. Les petits oiseaux sont très friands de ses fruits.

Observations de De Pouzolz

Hab. les lieux cultivés dans tout le département.
Fl. toute l’année.

Observations SESNNG