Paliurus spina-christi Mill.

– Revenir à l’index alphabétique –

Paliurus spina christi 01

Paliurus spina-christi Mill.
[Paliurus australis dans la flore de De Pouzolz]
Epine du Christ
Rhamnaceae

Description de De Pouzolz

Arbrisseau de 2-3 m, à écorce brune, unie, à tige droite, très rameuse dès la base, à rameaux très étalés, munis, à leur insertion, de 2 aiguillons durs, dont 1 court et recourbé, l’autre droit et beaucoup plus long.
– Feuilles alternes, pétiolées, ovales, légèrement mucronées, un peu crénelées, un peu plus pâles en dessous, trinerviées munies, à leur base, de 2 aiguillons inégaux, l’un droit, l’autre crochu.
– Fleurs petites, jaunes, axillaires, en grappes lâches, plus courtes que les feuilles.
– Pédicelles plus longs que le calice.
– Lobes du calice lancéolés, étalés.
– Pétales spatulés, insérés entre les lobes du calice.
– Ovaire 1, enfoncé dans le disque et y adhérant, surmonté d’un style trifide, court.
– Fruit rougeâtre à la maturité, à rebord plissé, crénelé, subéreux, à 2-3 noyaux soudés ensemble, à 2-3 loges.
– Graines comprimées, sans sillon dorsal, solitaires dans chaque loge.
Cet arbrisseau porte les noms vulgaires d’épine-du-Christ, porte-chapeau, capelets, et, en patois, celui d’arnavès.
– Hab.
– les bords des champs arides, les lieux secs, aux environs de Nîmes, Manduel, Marguerittes, Beaucaire, Bellegarde.
– Fl.
– juin-juillet.

Observations de De Pouzolz

Hab. les bords des champs arides, les lieux secs, aux environs de Nîmes, Manduel, Marguerittes, Beaucaire, Bellegarde.
Fl. juin-juillet.

Observations SESNNG

Cruviers-Lascours : 5 juin 2012

Paliurus spina-christi 02