Onopordum illyricum

Onopordum

Capitules multiflores. Involucre ovale-globuleux, à folioles inégales, imbriquées, terminées en pointe épineuse, trigone. Fleurons égaux, hermaphrodites. Etamines à filets libres, glabres ; anthères à 2 lobes aigus inférieurement, surmontées d’un appendice subulé. Akènes ovales-comprimés, sub-tétragones, ridés-ondulés en travers, à insertion sub-basilaire, obliques, marqués, à leur sommet, d’un canal presque circulaire, où était insérée l’aigrette avant sa chute. Aigrette caduque, à poils ciliés jusqu’au sommet, disposés sur plusieurs rangs, soudés en anneau à la base. Réceptacle charnu, dépourvu de paillettes, à alvéoles profondes, membraneuses-dentées. Plantes grandes, robustes, épineuses, à feuilles décurrentes, à fleurs purpurines, rarement blanches.

– Revenir à l’index alphabétique –

Onopordum illyricum L.

Onopordon d’Illyrie

Asteraceae

Description de De Pouzolz

Racine presque fusiforme, forte, blanchâtre, charnue.
– Tige de 3-15 dm droite, raide, robuste, ailée dans toute sa longueur, rameuse supérieurement, à rameaux courts, disposés alternativement le long de la tige, plus ou moins blanchâtre-cotonneuse, ainsi que les feuilles ; celles-ci, oblongues-lancéolées, pinnatifides, décurrentes, à lobes lancéolés, dentés, fortement épineux ; les radicales plus larges, pétiolées.
– Capitules gros, solitaires, terminant la tige et les rameaux.
– Involucre subglobuleux, aranéeux à la base, à folioles coriaces, rudes sur les bords, lancéolées, larges à la base, terminées par une épine réfléchie au sommet ; les intérieures plus longues et plus étroites, dressées-étalées, toutes rougeâtres au sommet.
– Fleurons glanduleux.
– Akènes bruns, tachetés de noir, à angles plus prononcés que dans l’espèce précédente.
– Aigrette d’un blanc roussâtre, 2 fois de la longueur de l’akène.

On a reconnu que la racine de cette plante est vénéneuse ; elle est connue sous le nom vulgaire patois d’artichaou bastard.

Observations de De Pouzolz


Hab. le bord des chemins et les lieux arides aux environs de Nîmes, de Beaucaire, de St-Gilles, d’Aigues-Mortes, du Vigan, d’Uzès.
Fl. juin-août.

Observations SESNNG

St Bonnet du Gard : 2 Juillet 2017