Noccaea caerulescens

Thlaspi (selon de Pouzolz)

Calice non bossu. Pétales égaux, entiers. filets des étamines nus. Silicule déhiscente, ovale ou orbiculaire, comprimée, échancrée au sommet, biloculaire, à loges polyspermes ; valves carénées, ailées: Graines lenticulaires, comprimées.
Noccaea se distingue notamment par la présence de rosette de feuilles à la base.

– Revenir à l’index alphabétique –

Noccaea caerulescens (J.Presl & C.Presl) F.K.Mey
Thlaspi alpestre L. chez de Pouzolz

Tabouret bleuâtre

Brassicaceae

Description de De Pouzolz

Racine blanchâtre pivotante, rameuse, un peu oblique.
– Tiges isolées ou réunies, de 1-3 dm, droites, simples.
– Feuilles entières ou dentées ; les radicales ovales, pétiolées, en rosette ; les caulinaires oblongues, à 2 oreillettes obtuses, embrassantes.
– Fleurs petites, blanches ou violacées, à calice lâche, de moitié plus court que les pétales ovales, arrondis, à étamines saillantes, rarement plus courte, que les pétales ; anthères violets noirs.
– Grappe fructifère allongée, à pédoncules très étalés, un peu réfléchis.
– Silicules oblongues, atténuées à la base, à échancrure large et peu profonde, à 2 lobes obtus, largement ailés, aussi longues que les pédoncules.
– Style égal aux lobes de l’échancrure ou les dépassant.
– Graines ovales, lisses, brunes, 4-8 dans chaque loge.
– Plante glabre, un peu glauque, souvent violette dans le bas.

Observations de De Pouzolz

Hab. Les bois et pacages, au Vigan, à Campestre. à l’Esperou, à Salbous.
Fl. avril-juin.

Observations SESNNG

Combe-Chaude à Surmène : 28 mars 2019