Lactuca viminea

Lactuca

Involucre oblong-cylindrique, un peu renflé à la base à la maturité, à folioles nombreuses, inégales, imbriquées ; les extérieures plus courtes. Akènes comprimés, planes sur une face convexes sur l’autre, marqués de côtes longitudinales, terminés en bec allongé, capillaire. Aigrette blanche, à poils simples, fugaces. Réceptacle nu.

– Revenir à l’index alphabétique –

Lactuca viminea (L.) J.Presl & C.Presl

Laitue des vignes

Asteraceae

Description de De Pouzolz

Racine brune, pivotante, peu profonde, quelquefois rameuse.
– Tige de 4-8 dm, visqueuse, glabre, blanchâtre, droite, raide, rameuse dès la base, à rameaux allongés, effilés, ordinairement simples, dressés, parfois très étalés.
– Feuilles glabres ; les inférieures atténuées en pétiole, pinnatifides, à lobes profonds, inégaux ; les plus grands lobulés ; les plus petits ou intermédiaires entiers ; les caulinaires supérieures lancéolées ou linéaires, glauques, décurrentes, à décurrence appliquée contre la tige, plus ou moins allongée.
– Capitules nombreux, petits, brièvement pédicellés, disposés, solitaires ou géminés, le long des rameaux, formant une panicule terminale.
– Involucre cylindrique avant la fleuraison, puis resserré au sommet.
– Fleurons d’un jaune pâle, un peu violacés en dessous, se fermant à midi, à languette de moitié plus courte que l’involucre.
– Akènes noirs, ainsi que le bec, allongés, striés, finement rugueux, atténués en bec, plus courts qu’eux.
– Aigrette de la longueur de la moitié de l’akène avec le bec.

Observations de De Pouzolz

Hab. les lieux pierreux aux environs de Nîmes, de Beaucaire, d’Uzès, du Vigan.
Fl. juillet-août.

Observations SESNNG