Cyanus segetum

Genre Centaurea chez De Pouzolz

Involucre à folioles imbriquées, terminées par un appendice scarieux, mutique ou corné, épineux. Fleurons du centre hermaphrodites ; ceux de la circonférence stériles, infundibuliformes, rayonnants, ordinairement plus grands. Etamines à filets libres, papilleux. Akènes lisses, comprimés, à insertion latérale, barbue ou imberbe, couronnés par un rebord entier, dépourvus d’aigrette ou munis d’une aigrette courte, persistante, à poils courts, scabres, inégaux, disposés sur plusieurs rangs ; les intérieurs plus courts, connivents. Réceptacle garni de poils paléiformes. Plante annuelle, bisannuelle ou vivace, à feuilles indivises ou pinnatifides, ou bipinnatifides, non épineuses, à fleurs purpurines, bleues ou jaunes, rarement blanches.

– Revenir à l’index alphabétique –

Cyanus segetum Hill
Centaurea cyanus L. chez de Pouzolz

Bleuet

Asteraceae

Description de De Pouzolz

Racine pivotante.
– Tige de 3-6 dm, droite, anguleuse, rameuse, à rameaux grêles, allongés, dressés, simples ou divisés, garnie, ainsi que les feuilles, d’un coton blanc floconneux.
– Feuilles molles, non décurrentes, linéaires, finement mucronées ; les inférieures pinnatifides, à lobes latéraux petits, linéaires ; le terminal lancéolé-allongé ; les moyennes dentées à la base ; les supérieures entières, sessiles.
– Capitules assez petits, ovoïdes, solitaires, terminant la tige, les rameaux et ses ramifications, dépourvus de feuilles florales.
– Involucre à folioles inégales, verdâtres, appliquées, munies d’un appendice scarieux, décurrent, blanc ou brun, incisé-cilié, à cils planes, courts ; les extérieures pubescentes, ciliées sur les bords ; les intérieures glabres, beaucoup plus longues, entières, incisées au sommet seulement.
– Fleurons bleus, rarement violets, roses ou blancs, grands, rayonnants ; ceux du centre purpurins.
– Akènes grisâtres, pubescents, oblongs, à insertion barbue, à aigrette rousse, un peu plus courte que l’akène.

Cette plante est connue sous les noms vulgaires de bluet, de barbeau, d’aubifoin, de casse-lunette ; en patois, mounina. Ses fleurs passent pour ophtalmiques.

Observations de De Pouzolz

Hab. les moissons dans tout le département.
Fl. juin-juillet.

Observations SESNNG

Florac : 8 juin 2018