Clematis flammula

Clematis

Calice pétaloïde régulier composé de 4-5 sépales colorés. Pétales nuls. Carpelles monospermes indéhiscents. Style plumeux, graines pendantes. Tiges sarmenteuses. Feuilles opposées. Racine fibreuse.

– Revenir à l’index alphabétique –

Clematis flammula L.

Clématite brûlante

Ranunculaceae

Description de De Pouzolz

Tiges frutescentes, sarmenteuses et grimpantes, longues, grêles, pleines, presque glabres ainsi que les feuilles ; celles-ci 1-2 fois ailées, à folioles ovales ou lancéolées, entières, incisées dans le bas de la plante.
– Fleurs blanches en panicule lâche, axillaires et terminales, à 4 sépales épais, oblongs, glabres en dedans, pubescents en dehors, bordés d’une marge tomenteuse.
– Anthères égalant ou dépassant la longueur du filet.
– Involucre nul.
– Carpelles comprimés, à pointe plumeuse, plus petite que dans l’espèce précédente.
– Réceptacle glabre.
– Fleurs odorantes.

VAR. B. Maritima Godr. et Gren. fl. fr. 1, p. 3. Rameaux peu allongés ; feuilles à folioles linéaires. C. maritima Lin, sp. 767 ? Dec. fl. fr. 5, p. 562.

Observations de De Pouzolz

Hab. la var. A, les lieux arides aux environs du Vigan, Saint-Jean-du-Gard, Bessège, Saint-Ambroix, Anduze, Nîmes, etc. ; la var. B, dans les dunes aux environs d’ Aigues-Mortes.

Herbier Gustave CABANES

– var. maritima dans les sables du Gardon à la Baume : 19 mai 1912
– Bords des fossés dans la Vaunage : 6 août 1902
– Forêt de Valbonne : 20 août 1902
– var. maritima le long d’un chemin, dans les lieux arides entre Calvisson et le Mas d’Escatte : septembre 1891
– Haies, bords des champs et des fossés à Congénies : septembre 1889
– var. maritima dunes du littoral au Grau du Roi : 10 août 1902
– L’Espelunque de Dions : 23 novembre 1894

Herbier LOMBARD-DUMAS

– var. maritima à Rochebelle près d’Avèze, rochers calcaires : août 1864 (Diomède)
– Les broussailles, Sommières : 24 septembre 1885

Observations SESNNG

Bords des haies, Cruviers-Lascours : 28 juin 2016