Cistus albidus L.

– Revenir à l’index alphabétique –

Cistus albidus 01

Cistus albidus L.
Ciste blanchâtre
Cistaceae

Description de De Pouzolz

Tige de 6-8 dm, dressée, couverte d’un duvet épais, blanc, cotonneux, au-dessous duquel on l’aperçoit d’une couleur rougeâtre.
– Feuilles toutes sessiles, oblongues, un peu embrassantes, épaisses, obtuses, entières, très tomenteuses dessous et dessus, veineuses et à 3 nervures en dessous ; les deux latérales légères.
– Fleurs très grandes, 3-8, en ombelle au sommet des rameaux, quelquefois solitaires ; à 3 sépales ovales-acuminés, un peu cordés à la base, munis de 3-5 nervures légères, velus en dehors et en dedans, plus courts que les pédicelles ; à pétales rosés, tachés de jaune à la base, 2-3 fois plus longs que le calice.
– Style à stigmate en tête déprimée, dépassant un peu les étamines.
– Capsule à 5 valves, velue, ovoïde-subpentagonale, beaucoup plus courte que le calice.
– Graines petites, brunes, rugueuses, trigones.
Vulgairement : muga blanca.

Observations de De Pouzolz

Hab. les bois et les garrigues, aux environs de Nîmes, aux bords du Gardon.
Fl. avril-juin.

Observations SESNNG

Poulx – 12 juin 2013 ; Mont Bouquet – 15 Mai 2017

Cistus albidus 02