Blackstonia perfoliata

Chlora chez de Pouzolz

Calice à 6-8 lanières linéaires, très profondes. Corolle hypocratériforme, à tube renflé-globuleux, à limbe à 6-8 lobes. Etamines 6-8. Style simple, bifide, à stigmates bilobés. Capsule uniloculaire, polysperme. Plantes annuelles, à feuilles connées, à fleurs jaunes, en cyme terminale, multiflore ou pauciflore.

– Revenir à l’index alphabétique –

Blackstonia perfoliata (L.) Huds.
Chlora perfoliata L. chez de Pouzolz.

Blackstonie perfoliée

Gentianaceae

Description de De Pouzolz

Racine blanchâtre, pivotante ou rameuse.
– Tige de 3-8 dm, dressée, lisse, cylindrique, glabre, glauque, ainsi que les feuilles, simple ou rameuse, dichotome au sommet.
– Feuilles ovales-triangulaires, aiguës, soudées à la base dans toute leur largeur ; les radicales obovales, rétrécies à la base en pétiole court, ailé.
– Fleurs d’un beau jaune, disposées en cyme corymbiforme.
– Calice à 8 lanières subulées, non soudées à la base, un peu plus courtes que la corolle et dépassant beaucoup la capsule.
– Corolle à lobes oblongs, obtus, marcescente, caduque à la maturité.
– Capsule oblongue.
– Graines noirâtres, très petites, rugueuses.

Cette plante est connue sous le nom vulgaire de centaurée jaune ; elle est très amère et pourrait remplacer la petite centaurée.

Observations de De Pouzolz

Hab. les lieux humides, les-bords des fossés, dans tout le département.
Fl. juin-août.

Herbier Gustave CABANES

Chlora perfoliata L.
Garrigue nîmoise, lieux frais suintant d’eau : 5 juin 1922
Les bords du Vistre à Nîmes : Juillet 1888 (B3103)
Lieux frais, Nîmes : 5 juin 1922.

Herbier LOMBARD-DUMAS

Chlora perfoliata L.
Le Vigan, quartier de Vézenobres, lieux herbeux : 3 août 1861
Aulas, murailles : juin (Diomède)
Les bords des fossés à Garrigues : 14 juin 1862

Observations SESNNG