Biscutella laevigata

Biscutella

Calice ordinairement non bossu. Pétales entiers, -égaux. filets des étamines nus. Silicule biloculaire, monosperme, très mince, divisée en 2 valves orbiculaires, par une échancrure au sommet et à la base, Graines comprimées, horizontales.

– Revenir à l’index alphabétique –

Biscutella laevigata L.

Biscutelle commune

Brassicaceae

Description de De Pouzolz

Racine dure épaisse, pivotante, rameuse, tortueuse, oblique.
– Tige de 3-6 dm, rameuse, en corymbe, hérissée intérieurement, ainsi que les feuilles, disposées en rosette au bas de la tige et au sommet des rameaux stériles, pétiolées, oblongues, pinnatifides ou dentées ; les caulinaires peu nombreuses, sessiles ou embrassantes par deux oreillettes arrondies.
– Fleurs jaunes, à calice lâche, à pétales oblongs, munies de deux oreillettes au-dessous du limbe.
– Grappes fructifères courtes.
– et serrées, à pédoncules filiformes, un peu plus longs que la hauteur des valves de la silicule.
– Silicules de grandeur variable, étroitement marginées, lisses (B. ambigua, Dec. diss.23, t.11, fig.1) ou couvertes d’aspérités (B. saxatilis, Dec. prodr. 1, p. 183).
– Style persistant, dépassant les valves.
– Graines rousses, réniformes.

Observations de De Pouzolz

Hab. la var. à silicules lisses, au Serre-de-Bouquet, à Alzon ; la var. à silicules scabres, dans les garrigues, à Manduel et sur les montagnes de Nîmes et d’ Anduze.
Fl. juin-août

Herbier Gustave CABANES

Sommet du Veentoux : 29 juillet 1917
Garrigues à Nîmes : 4 juin 1891 (B406)
Les lieux stériles à Générac : 18 mai 1890 (B408)
Dans une olivette inculte à Nîmes : 14 mai 1902
Garrigues à Nîmes : mai 1923

Herbier LOMBARD-DUMAS

Le Vigan, côteaux calcaires : juin 1853 (Diomède dét.)
Rieuniès près de Molière, rochers calcaires : 22 mai 1861 (Diomède dét.)
Aulas : mai (Diomède dét.)
Mas la Fabrègue, rochers, Le Vigan : 25 avril 1862/p>

Observations P. Aubin

Anduze : 30 avril 1988

Observations SESNNG