Andryala integrifolia

Andryala

Involucre à folioles nombreuses, presque sur un seul rang. Akènes très petits, coniques, atténués à la base, à 10 côtes très prononcées, tronqués et dentés au sommet. Aigrettes très caduques, roussâtres, à poils fins, denticulés, fragiles, presque plumeux à la base. Réceptacle à alvéoles bordés de poils, égalant ou dépassant les akènes.

– Revenir à l’index alphabétique –

Andryala integrifolia L.
Andryala sinuata dans la flore de De Pouzolz.

Andryale à feuilles entières

Asteraceae

Description de De Pouzolz

Racine pivotante, fibreuse.
– Tige de 4-6 dm, dressée, rameuse supérieurement, quelquefois dès la base, à rameaux.
– étalés-dressés, disposés en corymbes serrés, latéraux et terminaux ; ces derniers formant un corymbe général au sommet de la tige, striée et couverte, ainsi que les feuilles et les involucres, d’un coton très épais, d’abord blanchâtre puis d’un roux foncé.
– Feuilles molles, épaisses ; les inférieures, oblongues, entières, sinuées, roncinées ou pinnatifides, atténuées en pétiole ; les supérieures sessiles, lancéolées, entières ou peu dentées.
– Capitules presque petits, nombreux, à pédoncules courts, inégaux.
– Involucre à folioles linéaires, couvertes d’un coton très serré et de poils longs, glanduleux, que l’on retrouve sur les pédoncules.
– Fleurons jaune clair.
– Akènes grisâtres, beaucoup plus courts que l aigrette ; celle-ci d’un vert blanchâtre, de la longueur de l’involucre ou plus courte que lui.

Observations de De Pouzolz

Hab. les lieux arides dans tout le département.
Fl. juillet-août.

Observations SESNNG